Premier bilan de l’année

Cette année 2013 s’annonçait exceptionnelle et à quelques déceptions près, je trouve qu’elle tient toutes ses promesses. Avant les sorties des très attendus: Gravity, Elysium, Zero Theorem, The Wolf of Wall Street, Twelve years a slave, The World’s end et sans compter quelques probables très belles surprises; voici donc mon top 10 provisoire:

1- The Master (Paul Thomas Anderson)

the master 1

Il sera très dur à déloger de cette 1ère place qui est à mon sens totalement incontestable.

voir la critique: http://wp.me/p3l8GI-n

2- Pacific rim (Guillermo del Toro)

245941id1b_PacRim_1sided_120x180_2p_400.indd

Guillermo del Toro au sommet a ravi l’enfant de 10 ans qui sommeille en moi mais aussi comblé toutes mes attentes de grand cinéma. Une claque monumentale.

3- Upstream Color (Shane Caruth)

UpstreamColor_Poster_2764x4096-copie

2ème film de Shane Carruth, après le très barré « primer », une expérience cinematographique absolument unique et renversante.

4- The land of hope (Sono Sion)

THE+LAND+OF+HOPE

Le film le plus sage de Sono Sion n’est certainement pas son moins intéressant malgré quelques petites longueurs qd Sion se prend pour Kore Eda. Mais quelle poésie, quelle folie … Ne cherchez pas la plus belle scène de l’année, the land of hope en contient plusieurs qui meritent ce titre.

5- Spring Breakers (Harmony Korine)

spring_breakers_poster_25fe_710797794_north_635x0

Pari brillamment reussi pour le cinéaste americain le plus barré et le plus intéressant de ces dernières années. Comme le Carruth il s’agit d’une véritable expérience sensorielle, un trip beneficiant de la photographie la plus sublime de cette année avec celle de the master.

6- Berberian Sound Studio (Peter Strickland)

Berberian-Sound-Studio

LA très grosse surprise de l’année. Après l’extraordinaire « katalyn varga », Peter Strickland nous plonge dans l’univers du giallo avec un brio renversant.

7- Mud (Jeff Nichols)

120x160 Mud OK 25-03

Peut être le film de Nichols qui m’a le moins convaincu et pourtant… je me suis progressivement laissé emporter par cette histoire somme toute assez classique et sans surprise. La mise en scène et la direction d’acteurs sont tellement brillantes que « mud » a totalement sa place dans ce top.

8- Alabama Monroe (Peter Van Groeningen)

alabama

Le film à montrer à Valerie Donzelli pour que morte de honte, elle renonce au cinéma. Un film magnifique, à fleur de peau, qui malgré son sujet très lourd ne tombe jamais dans le pathos.

9- The place beyond the pines (Derek Cianfrance)

place

Oubliez le pathos qu’on pouvait reprocher à « blue valentine », Derek Cianfrance a tout d’un très grand.

10- Django unchained (Quentin Tarantino)

django-unchained-poster__span

Le meilleur QT depuis Pulp Fiction. Je ne suis pas assez fan de QT pour le mettre plus haut dans ce top mais c’est une très grande réussite. Mention spéciale à Samuel L Jackson.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s